lundi 21 août 2017

Ce fut un Plessix de te connaitre !!

Nous nous connaissions depuis 1996... 
C'était toujours un réel plaisir de se voir et revoir...
Je n'ai que de bons moments en mémoire et pas besoin de faire de tri,
car il n'y a rien d'autre que ça...

Des souvenirs me reviennent à l'esprit, comme les quelques jours que 
nous avons passés ensemble au Portugal en 2002... 
Michel était un poète même une fois sorti de son univers, de ses histoires, de ses planches... 
lorsque nous nous baladions dans les rues de Lisbonne... 
Il avait toujours les yeux qui pétillaient, dès que nous tournions le coin d'une rue... 
En train d'imaginer d'autres aventures...

J'aurais du te faire un hommage de ton vivant et non pas en ces moments tristes... 
Comme toujours... On dit aux gens qu'on les aime, admire une fois que c'est trop tard... 
La pudeur sans doute... 

Tu nous manqueras, 
NON, tu nous manques déjà...
Bon vent Michel...
Kenavo.
La couleur viendra bientôt !!